Quels sont les différents systèmes de vérifications des détecteurs de faux billets ?

faux

La technologie est en constante amélioration et les contrefacteurs sont de plus en plus nombreux. En fait, à mesure que les imprimantes deviennent si efficaces, il devient de plus en plus facile de concevoir des billets de banque contrefaits. Cependant, quelle que soit la qualité du billet contrefait, un bon détecteur va le reconnaître. Il existe plusieurs systèmes de vérifications d’analyse qui permettent d’identifier facilement les faux billets.

Les dimensions des billets

La taille du billet est l’un des systèmes de vérification utilisés par les détecteurs automatiques pour identifier les faux billets. Le détecteur automatique vérifiera la taille et l’épaisseur du billet. En effet, les coupes précises faites par la Banque centrale européenne sont très compliquées à reproduire. Un émetteur à pulsation LED et un capteur infrarouge doivent être utilisés simultanément afin d’avoir la taille correcte du billet.

Le système de vérification à l’ultraviolet

système de vérification à l’ultraviolet

L’ultraviolet est l’élément de base pour détecter les contrefaçons. En effet, tous les billets imprimés à la banque centrale sont imbibés d’encre ultraviolette, qui réagit avec la lumière ultraviolette et devient fluorescente. Les différentes inscriptions en UV ne sont pas visibles à l’œil nu encore moins à la lumière. Mais ils sont clairement visibles sous la lumière du détecteur. Il vous suffit de poser le billet sous la lampe UV du détecteur et de vérifier les différentes inscriptions.

Lire aussi : Les meilleures solutions pour encaisser sur internet sont… ?

Le système de vérification à l’infrarouge

Les inscriptions en filigrane et certaines encres des billets réagissent très spécifiquement à la lumière infrarouge. Le détecteur à IR fonctionne de la même manière que celui à UV. Il vous faut aussi placer le billet sous la lumière et observer les marques qui devraient apparaître s’il s’agit d’un billet authentique. Cependant, ce genre de vérification se fait avec un détecteur de faux billet manuel. Avec un détecteur de faux billet automatique, c’est l’appareil même qui vous notifie si votre billet est faux ou vrai.

Le système de détection magnétique

système de détection magnétique

Les billets de banque sont imprimés le plus souvent avec de l’encre magnétique. Évidemment, les traces de l’encre ne sont pas visibles à l’œil nu. À travers le billet, il y a de tout petits fils en métal dans des positions très précises. Seul un détecteur automatique est capable de les identifier très facilement. Jusqu’ici, aucun faussaire n’a encore réussi à contrefaire un billet avec des fils magnétiques.

La détection à l’œil nu

Il ne s’agit pas d’une simple affaire. Il faut être vraiment un expert afin de contrôler un faux billet à l’œil. L’exercice est déjà très difficile pour les experts, alors ne vous y fiez pas. C’est d’ailleurs le système de détection le moins fiable et le plus risqué. En effet pour les personnes les plus douées, il existe des points visuels sur les billets qui servent de repère pour les contrôles. Certains experts se basent sur la texture du papier d’impression du billet. Cependant, les faussaires utilisent des imprimantes très avancées au point où vous passerez simplement à côté de votre quête. Les détecteurs de faux billets qu’ils soient automatiques ou manuels restent la meilleure alternative.

À voir …