Qu’est-ce qu’un sondeur GPS ?

sondeur GPS

L’une des grandes innovations des sondeurs est l’intégration d’une fonctionnalité GPS à leurs fonctionnements. Avec cette nouvelle fonctionnalité, plus besoin d’avoir un GPS séparé de votre sondeur. Cette fonctionnalité a plusieurs implications positives sur l’utilisation des sondeurs, mais présente cependant des limites. Si vous hésitez encore entre choisir un sondeur GPS ou un sondeur classique, ce guide vous aidera à faire la part des avantages et des caractéristiques de ce sondeur par rapport au sondeur sans GPS.

Les caractéristiques du sondeur GPS

Le sondeur GPS est un sondeur deux en un, qui lie les fonctionnalités d’un sonder normal, à celles d’un GPS. Le GPS est un appareil de repérage dans l’espace. Il est question alors pour le sondeur GPS de faire en sorte qu’en plus de repérer les points de pêche, par rapport au bateau, les pêcheurs se repèrent précisément sur une carte.

Contrairement aux sondeurs qui affichent des points en dehors des cartes, le sondeur GPS affichera les lieux directement sur une carte. Il faut noter que tous les sondeurs GPS ne disposent pas de lecteur de carte. Certains, par contre, disposent, en plus d’un lecteur de carte, d’un système permettant de réaliser des cartes de pêche.

A lire : Ce blog informatif

En sommes, cela implique que le sondeur GPS offre un système de navigation très précis, avec possibilité d’enregistrement automatique des routes et points de pêche. Ce système offre, comme toute nouveauté, autant d’avantages que des inconvénients. Toutefois, les avantages de cette innovation semblent surpasser ses inconvénients.

Les implications positives de la fonctionnalité GPS

L’intégration de la fonctionnalité GPS au sondeur a entrainé une liaison entre la puissance des sondeurs et les performances d’un GPS. Le premier avantage est alors le côté pratique de cette liaison. Nombreux sont les pêcheurs professionnels qui vont en mer ou à la pêche avec des GPS, en plus de leurs sondeurs. Avec ce nouvel outil, plus besoin de se déplacer avec l’un et l’autre séparément.

Le côté pratique s’entend aussi par la facilité offerte par le sondeur GPS pour, d’une part, le repérage et, d’autre part, l’enregistrement quasi automatique des zones de pêche. Il ne sera, dès lors, plus question de se perdre, en cas de recherche de nouvelle zone de pêche. En plus, il sera plus facile de se rendre à un ancien point, dont il semblait difficile de se rappeler le chemin.

Il faudra alors, évidemment, disposer d’une carte, indiquer le point de la carte au GPS puis suivre la fiabilité de l’appareil. Pourtant, malgré ses avantages, le sondeur GPS a quelques limites.

A étudier aussi : Comment nettoyer sa voile d’ombrage ?

Les limites des sondeurs GPS

Le sondeur GPS est une innovation technologique qui a quelques limites. La première limite du sondeur GPS est son utilité. Sur les petites étendues d’eau, cette fonctionnalité est inutile. Dans les régions, il ne servira à rien d’avoir un sondeur GPS. Cela implique, qu’il sera plus utile chez les professionnels.

Cela est encore plus important quand le prix est pris en compte. Comme il s’agit de deux appareils joints, le prix est double. Les sondeurs GPS coûtent beaucoup plus chers. Cet investissement sera inutile pour un pêcheur amateur, habitué à la pêche de proximité, dans les zones qu’il maîtrise déjà. Cela ne pourrait lui servir que s’il décide d’aller au-delà de ses zones de pêche habituelles.

Regarder cette page