Devis piscine, comment s’y prendre ?

devis piscine

Le mois dernier j’ai fait différentes démarches pour me renseigner sur combien me couterait l’installation d’une piscine dans mon jardin, j’ai donc demandé pas mal de devis et je me suis dit que cela ferait une expérience intéressante pour le blog si d’autres personnes se retrouvent dans la même situation que moi. Je vais donc vous donnez tous mes petites astuces pour obtenir le meilleur devis possible. Merci au blog ma piscine semi enterrée pour les infos sur les devis de piscine, leur article ici.

Demander plusieurs devis

Ça parait tout bête mais je préfère le préciser tout de même, il faut toujours demander plusieurs devis à différent constructeurs. Ne vous laisser donc pas avoir par un commercial qui essaierait de vous faire signer un devis rapidement. Avoir plusieurs devis permet de mieux se familiariser avec les prix pratiqués sur le marché. Cela permet également de faire marcher la concurrence entre les différents constructeurs, c’est un sacré argument de négociation.

A lire aussi : mon avis sur la chaise haute bébé

Demander des devis piscine détaillés

Un devis se doit d’être super détaillé pour ne pas laisser de place à l’imprévu. Plus un devis est détaillé et mieux les termes du contrat seront définis, fuyez donc les devis qui ne vous paraissent pas assez précis. Il existe également une association, la FPP qui est destiné à aider les consommateurs à choisir un fabricant sérieux. En effet, il faut remplir certaines conditions comme une majorité d’avis positif, une certaine expérience dans le domaine pour entre dans ce label. Si un constructeur ne peut vous justifier de son appartenance à la FPP, il vaut mieux l’éviter.

Bref, au moment de demander un devis piscine la prudence est de mise. Vous pouvez même demander plusieurs devis au même constructeur afin de comparer vous-même au niveau du prix de chaque type de piscine. Surtout, prenez votre temps pour faire votre choix, vous n’êtes pas pressés et plus vous attendrez mieux vous connaitrez le marché, patience donc !