Comment s’appellent les habitants de Giens ?

Comment s’appellent les habitants de Giens

Trouver l’appellation des habitants de certaines localités du monde n’est pas chose aisée. Savez-vous comment on appelle les habitants de Giens ? Ce village n’est pas seulement complexe de par sa géographie. Dans cette agglomération assimilable presque à une île, les habitants ont plus d’une appellation. Les unes découlent du nom de la région et d’autres, d’une légende.

L’appellation des hommes qui habitent à Giens

Les habitants de Gien sont désignés par plus d’une appellation. Certaines de ces appellations sont déduites du nom de leur localité. Ainsi, les hommes qui habitent dans cette région de la France sont appelés Giennois. Mais ce n’est pas que de cette manière uniquement qu’ils sont désignés. Ces habitants portent plusieurs autres identifiants qui n’ont pas un lien étroit avec le nom de leur milieu d’habitation.

Au total, 6 851 Giennois peuplent cette localité située dans la région centre de la France selon les informations rendues publiques par l’INSEE. Cet effectif représente 48,9 % de la population totale qui cohabite dans ce village. La zone qui s’étend sur environ 67,86 km — est placée entre 117 et 190 mètres d’altitude en comparaison au niveau de la mer. C’est depuis 30 000 ans environ que des populations grecques se sont installées dans cette région. Ils ont été rejoints par les Romains. Les fouilles sur le site archéologique d’Olbia révèlent la présence de puits, d’échanges monétaires et autres.

A lire : www.leslovetrotteurs.com/presqu-ile-de-giens-hyeres

Les Giennoises sont plus nombreuses que les Giennois

Les femmes et les filles qui habitent dans la zone de Giens ont aussi une appellation qui découle du nom de leur origine. C’est donc avec beaucoup de fierté qu’elles répondent quand on les appelle Giennoises. Toutefois, en dehors de cette appellation, il en existe bien d’autres qui sont utilisés pour désigner les femmes et jeunes filles de Giens.

La zone de Giens compte parmi ses habitants, 7 156 Giennois. Dans ce cas, lorsqu’on parle des femmes, il s’agit de toutes les personnes de sexe féminin. Cet effectif représente 51,1 % des habitants de cette région de la France. En comparaison avec l’effectif des hommes, on constate qu’il y a plus de Giennoises que de Giennois sur cette portion de terre.

A voir également : iPad et tablettes Android : laquelle choisir ?

Les autres surnoms des habitants de Giens

Il y a une autre appellation très usitée pour désigner les habitants de Giens. Contrairement à Giennois et Giennoises qui coulent de source, ce dernier surnom n’est pas du même champ sémantique que Giens. Les hommes qui habitent cette terre remplie d’histoire sont encore appelés les Arbanais. Employé au pluriel, ce surnom ne varie pas. Quant aux femmes qui ont élu domicile à Giens, elles sont appelées Arbanaises. Lorsque ce surnom est utilisé au pluriel, on parle toujours de Arbanaises.

Cette appellation découle d’une légende selon plusieurs sources. Selon celle-ci, ce surnom provient de Arbianencos et par la suite de Arbanen. Ceux-ci sont les noms d’une ancienne peuplade qui vient d’Arbianosc qui est une petite colline. C’est elle qui s’est transformée en cité d’Olbia. À l’origine, le village de Giens était une des îles d’Hyères. Suite à un phénomène de sédimentation, l’isthme à double tombolo est né. Il l’a rattaché au continent, d’où la naissance d’une presqu’île.

Voir ce comparatif